Liste des numéros enrichis

disponible sur app store   archives PDF 1854-20XX 

disponible sur google play vente en ligne au numéro

Vers une didactique ludique des langues

Olivier Bucher & Philippe Gay, Haute Ecole pédagogique du Valais

 

Cet article comporte trois parties (extraits dans la version papier et version complète en ligne):

La première publiée en avril

La deuxième publiée en mai

La troisième publiée en juin

 

Retour sur le numéro de juin

 

Petit lexique et guide de lecture
OG = objectifs généraux
OS = objectifs spécifiques
FST = forme sociale de travail
Conseil

Lire en parallèle les colonnes « consignes » et « organisation/déroulement » de manière à comprendre clairement le déroulement du dispositif ludique.

 


Partie 1/3

Utiliser le jeu en pédagogie semble aussi vieux que l’humanité comme en témoignent les traces des tribus et sociétés primitives jouant et mimant des faits vécus ou potentiels, de manière à garder dans la mémoire collective ces événements importants. Dans les classes de langues, la démarche ludique constitue une source de plaisir pour l’élève comme pour l’enseignant. Nous présentons dans Résonances, en trois épisodes, quelques jeux simples, ne nécessitant ni matériel ni connexion internet.

 


L’étoile du passé

Thème Devinette – structuration en contexte
OG Systématiser la formulation de questions au temps du passé en langue-cible
OS L’élève :
  • formule des questions, par oral et en langue-cible, à des temps du passé
  • va inférer des éléments potentiels de l’étoile (donc des références à des mots connus), en fonction de la personne qui est devant lui
Durée 20 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Je vous ai inscrit 5 dates (ou mots/images…) aux 5 pointes de l’étoile. Il s’agit de moments (ou autres) importants dans ma vie.

Vous pouvez, individuellement, me questionner en langue-cible pour deviner à quoi elles font référence.

Lorsque quelqu’un découvrira la 5e pointe, il pourra venir dessiner son étoile et la faire deviner aux autres.

1

L’enseignant est devant la classe et va faire deviner son étoile.

Les élèves doivent lever la main et poser des questions à l’enseignant pour découvrir ce qui se cache derrière les 5 moments importants pour l’enseignant.

Celui qui trouve la dernière pointe remplace.

 


Le dernier mot

Thème Mémoire et compréhension écrite ou orale
OG Développer des stratégies de compréhension et des compétences sociolinguistiques
OS L’élève :
  • reconnaît diverses informations acquises (lexique connu, mots ressemblants, nombres, mots internationaux, …)
  • infère des éléments de sens plus spécifiques
  • varie ses stratégies de compréhension et d’accès au sens (globale vs analytique)
  • mobilise par oral et en langue-cible, diverses stratégies de communication (stratégies de formulation - d’éludage) pour ne pas rester bloqué
Durée 15 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Vous écoutez / lisez une fois le court document (= input authentique) en langue-cible.

Saisissez le plus d’informations possibles.

Vous n’avez pas la possibilité de prendre de notes.

1-2

Les élèves vont lire ou écouter une fois un corpus en langue-cible. Individuellement ou à deux, ils vont s’atteler à sélectionner les éléments généraux compris.

Ensuite, chaque élève (ou duo) à tour de rôle, va amener une information comprise de ce qui a été énoncé.

Le but du jeu est d’être le dernier à fournir un élément pertinent par rapport au corpus.

 



Partie 2/3

Dans le cas de l’enseignement des langues le jeu revêt une importance capitale pour mieux apprendre en ce qu’il permet notamment de

• favoriser la motivation ; • toucher tous les élèves en les incitant à jouer entre eux et/ou à analyser la langue-cible ;

• mettre les élèves en activité et leur permettre de tester, imiter, réactiver des connaissances ;

• aider à la concentration et à la mémorisation ;

• instaurer des rituels linguistiques structurant les cours.

  

Instaurer des dispositifs ludiques amène à une efficace rupture de la dynamique de la classe. L’ambiance agréable avec élèves (relations enseignant-élèves) et entre pairs (relations élèves-élèves) suscitée par les activités proposées ci-dessous conduit chaque élève à se mettre en situation de communication incitée, en gommant la plupart des complexes langagiers (« j’ose car c’est un jeu »).

Enfin, ces démarches ludiques favorisent les représentations positives des élèves concernant la langue cible et sa pratique.

 

Voici la suite de ces propositions simples et efficaces pour favoriser la motivation et l’action:

 


Le cercle d’histoire

Thème Expression orale libre et créativité
OG

Entraîner la mémoire

Valoriser la communication en langue-cible sans se bloquer

OS
  • l’élève nomme par oral et en langue-cible, une activité se référant à l’image tirée
  • l’élève reformule la phrase entendue auparavant en langue-cible
  • l’élève relie son idée, oralement et en langue-cible, au début de l’histoire
  • l’élève crée, par oral et en langue-cible, une histoire
Durée 30 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 4.

Chaque groupe va devoir construire une histoire, par oral.

Le 1er élève tire une carte au hasard, observe l’image, et invente une phrase en lien avec l’image.

L’élève suivant tire au hasard une seconde carte, reprend l’idée de son camarade et y ajoute une phrase qui correspond à la nouvelle carte tirée.

4

Les élèves sont regroupés en îlots

Le professeur distribue un même nombre de carte aux différents groupes

Le groupe qui arrive à présenter aux autres élèves l’histoire la plus originale et/ou longue a gagné !

 


Les 3 coups de dé

Thème Jeu de dé – vocabulaire et structuration
OG

S’exprimer librement par oral en usant de structures simples et de phrases-types

Réfléchir collectivement sur le langage

OS
  • L’élève mobilise les mots de vocabulaire connus
  • L’élève intègre et conjugue, par oral et en langue-cible, des verbes
  • L’élève contrôleur détermine l’exactitude de la phrase énoncée en se référant à un ouvrage de référence (lexique)
Durée 20 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 4 !

Chacun lancera 3x le dé par tour de jeu, chaque lancé correspond à une contrainte pour créer des phrases en langue-cible.

Par exemple, vous tirerez 3x un dé :

  • 1er lancer    = n° de la carte (THÈME)
  • 2ème lancer = n° de l’image (MOT DE VOC)
  • 3ème lancer = n° de l’élément grammatical (ÉLÉM. GRAMM. À INTÉGRER)
2

Le but est de réussir à créer une phrase en intégrant les éléments tirés

Les cartes, préparées au préalable, sont posées devant les élèves.

Un élève par groupe est toujours le garant de la correction des phrases crées. Quand il atteste la phrase, le joueur peut comptabiliser son point.

 

Il y aura 6 cartes comme l’exemple ci-dessous

 

1 – die Hobbys
1 2 3 4 5 6

 

768px Telephone receiver.svg 

 TV  palmier  ballon  cahier

 

 note

denn der Freund und Oma du Meine Familie

 


A chaque solution son problème

Thème Devinette – vocabulaire en situation et structuration en contexte
OG Exprimer par oral des idées : passer d’une expression dirigée à un certain degré de prise de parole personnelle
OS
  • L’élève compare des mots précédemment acquis et recherche ceux qui pourraient lui servir à connaitre la solution
  • L’élève comprend des éléments langagiers oraux en langue-cible
  • L’élève formule par oral et en langue cible des questions
  • L’élève déduit les problèmes survenus, au vu des éléments communiqués et compris en langue-cible
Durée 20 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 4 !

A tour de rôle, 1 élève par groupe va tirer au sort un billet sur lequel est inscrite en langue-cible une solution, par exemple :

« wir nehmen den Bus ! »

De l’autre côté de la carte figure le problème, par exemple : « Unser Auto ist kaputt ! », mais le reste de son groupe ignore le problème et doit le deviner.

L’élève lit à haute voix la solution devant les autres élèves.

Les autres élèves, vous pouvez interroger l’élève qui a la carte pour pouvoir deviner le problème rencontré.

Puis, à tour de rôle, chaque membre d’un groupe va devoir aller tirer une carte et la faire deviner à ses camarades de groupe.

 4

Le groupe d’élèves qui ignorent le problème prend conseil auprès de tous les autres élèves de la classe. Le but est de remonter à la cause du problème, grâce à la solution.

 


La course au oui-non

Thème Activité ludique de vocabulaire / structuration / compréhension orale
OG

Réactiver de manière ludique un vocabulaire connu et/ou des structures morpho-syntaxiques vues en cours

OS
  • L’élève reconnait les mots de vocabulaire en contexte, énoncés par oral et en langue-cible par le professeur
  • L’élève détermine la correction (ou non) de ce qu’il comprend par oral et en langue-cible
  • L’élève collabore avec son équipe pour décider et justifier sa réponse
Durée 20 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Mettez-vous debout, en deux lignes, l’un en face de l’autre.

Chaque ligne correspond à une équipe et chaque duo face à face porte un numéro. Il y a deux chaises installées aux extrémités de la classe, sur lesquelles j’ai scotché un OUI et un NON.

Lorsque je vais vous énoncer une question ou une affirmation en langue-cible, je vais vous laisser un instant de réflexion, puis je vais dire à haute voix un numéro (par ex. « duo n°3 »).

A ce moment, les élèves qui auront entendu leur numéro se précipiteront sur LA chaise qu’ils croient être la bonne (réponse à la question « oui » ou « non »).

Le 1er arrivé sur la chaise est prioritaire, ensuite vous devrez justifier vos réponses en langue-cible.

2

      1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12    (équipe A)

OUI                                             NON

       1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12    (équipe B)

Exemple de question posée en langue-cible :

« Est-il correct qu’Usain Bolt court plus vite qu’une tortue ? »

Le point est attribué à l’équipe qui trouve la bonne réponse et justifie correctement le choix.

 


Le tribunal

Thème Jeu de rôle – activité ludique d’expression et de structuration en contexte
OG

Intérioriser des structures syntaxiques et les mobiliser oralement dans le cadre d’un jeu de rôles

Avoir du plaisir à s’exprimer oralement en langue-cible

OS
  • L’élève « juré » formule des questions, par oral et en langue-cible, en variant les structures utilisées
  • L’élève mobilise les mots de vocabulaire connus
  • L’élève « suspect » justifie ses opinions et ses actes, par oral et en langue-cible, et tente de convaincre l’auditoire
  • L’élève comprend l’essentiel du message énoncé par oral et en langue-cible par ses camardes
  • L’élève réordonne par écrit les points importants énoncés par les suspects
Durée 45 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Nous allons jouer au tribunal.

Je vous annonce qu’un vol a eu lieu dans l’école et que 5 élèves sont soupçonnés. 

Des suspects ont été arrêtés, sont pour l’instant hors de la classe, mais ils ont chacun un alibi solide que je vais vous communiquer maintenant…

Ils vont venir se confronter à vos questions car vous êtes les jurés.

Vous devrez vous prononcer, finalement, sur la culpabilité avérée d’un des 5 suspects.

1

La mise en situation est importante.  Durant quelques minutes de préparation pour les suspects et pour les jurés (membres du jury), l’enseignant inscrit au tableau les alibis de chaque suspect, par exemple :

-        L’élève X se trouvait chez le dentiste hier de 09h00 à 10h30

-        Toute la classe de l’élève Y était en sortie sportive le matin

-        L’élève Z avait un examen à rattraper hier après-midi et se trouvait en salle 24 de 14h00 à 15h00

Les jurés inventent des questions à poser aux suspects (10, 15, 20...) pour tenter de les piéger sur ce qu'ils ont fait. Ils ont le droit de communiquer entre eux.

Les accusés entrent 1 à 1. Finalement, il y a concertation, en langue-cible, du jury, et le juge (= un élève ou le professeur ?) émet son jugement.

Le juge va pouvoir exprimer son verdict en produisant un énoncé oral fréquemment utilisé dans ce genre de situation, du type « A mon avis…/ Selon moi… / Je pense que…/ Je suis convaincu que…/ En prenant compte tout ce qui a été dit… »

 


Partie 3/3

En plus de motiver les élèves, les jeux permettent de mieux mémoriser en instaurant des rituels linguistiques et en favorisant l’émergence de structures linguistiques en contexte (p.ex., l’élève pose, de manière répétitive, des questions en utilisant des mots interrogatifs ou des tournures caractéristiques). Les activités ludiques constituent donc un support intéressant pour mobiliser les connaissances de manière répétée et contextualisée dans une dimension communicative. Mots et phrases impliqueront l’élève physiquement et émotionnellement au service d’un apprentissage plus durable.

L’importance du débriefing après un jeu

Jouer c’est bien, en discuter après c’est encore mieux !Après de telles activités, il s’agit évidemment d’amener les élèves à se demander ce qu’ils ont appris. Bien accompagnés par l’enseignant, ces dispositifs peuvent ainsi amener les élèves à réfléchir aux ressources mobilisables pour gagner en efficacité. Ces moments de discussion sont essentiels en ce qu’ils mettent en relation des éléments importants d’un cours ; ils constituent un facteur déterminant dans l’efficacité de l’apprentissage car l’élève va pouvoir solliciter sa mémoire de manière plus efficace. Grâce aux dispositifs ludiques, l’élève va également développer des réflexes, notamment en production orale, en partant de structures déjà assimilées et connues. L’enseignant va également pouvoir guider la réflexion de ses élèves (en fin de séquence ludique). Il s’agira par exemple de les inciter à réfléchir sur ce qu’ils pourraient dire ou demander à un natif, dans le pays et pour une situation donnée. Les élèves vont ainsi travailler leurs compétences métacognitives grâce aux réflexions proposées à la suite des activités ludiques. Amusez-vous bien car le jeu c’est du sérieux ! 

 

 


Les détectives

Thème Observation – vocabulaire  
OG S’exprimer librement par oral en usant de structures simples et de phrases-types
OS
  • L’élève mobilise par oral et en langue -cible les mots de vocabulaire connus
  • L’élève observe l’environnement-classe et énumère les mots de vocabulaire connus en lien avec les thèmes présents dans cet environnement (= rappel indicé)
  • L’élève-détective mobilise par oral, et en interaction, diverses stratégies de communication en langue-cible (str. de formulation- de sollicitation- d’éludage) pour réussir à deviner les changements
Durée 20 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 2.

Observez attentivement la classe (personnes, objets, …).

Chaque duo de détectives va sortir de la classe, puis lorsque vous rentrerez à nouveau, il y aura des éléments qui seront modifiés.

Le duo de détectives questionnera en langue-cible le reste de la classe, qui pourra uniquement répondre par oui ou non.

2

Un ou deux élèves observent attentivement la classe (personnes, objets, …) puis sortent de la classe

En leur absence, plusieurs élèves modifient quelque chose de flagrant dans la classe (habillage, position, objets, …)

Les détectives entrent à nouveau en classe et doivent verbaliser toutes les différences observées

Le meilleur duo de détectives a gagné (celui qui trouve le plus grand nombre de différences)

 


La fête des « paires »

Thème Observation – vocabulaire  
OG

Réactiver le vocabulaire au travers d’une activité ludique

Prendre l’habitude d’avoir recours aux ouvrages de références

OS
  • L’élève mobilise les mots de vocabulaire connus
  • L’élève classifie les images qu’il a sous les yeux et relie mentalement les deux images semblables aux mots appris
  • L’élève contrôleur détermine l’exactitude du mot énoncé en se référant à la fiche-corrigé
Durée 30 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 4 élèves.

Par groupes de 4 élèves, un élève maître du jeu abat devant les trois autres élèves 2 cartes.

Les autres cherchent les paires d’images jumelles et prononcent le plus rapidement possible et à haute voix le mot en langue cible.

L’élève maître du jeu contrôlera sur la fiche-corrigé, la réponse donnée et attestera de la réponse.

Après 4 tours, vous changerez le maître du jeu.

4

Le but est d’identifier le plus rapidement possible les deux images jumelles sur des cartes à multiples images et de prononcer à haute voix correctement le mot correspondant aux deux images jumelles.

L’élève parvenant à trouver et à dire le mot en 1er conserve les deux cartes.

Le professeur aura préalablement confectionné la fiche-corrigé et il incombe à un élève d’endosser, durant 4 tours, le rôle du maître du jeu, à savoir du contrôleur de réponses.

A la fin du jeu, chaque élève comptabilise le nombre de cartes obtenues.

 


Le mime arabe

Thème Théâtralité – vocabulaire et structuration en contexte
OG S’impliquer dans la langue, de manière affective, sensorielle, et décomplexée
OS
  • L’élève mobilise les mots de vocabulaire connus
  • L’élève reconnaît dans les mimes les références lexicales en langue-cible
  • L’élève mobilise par oral, et en interaction, diverses stratégies de communication en langue-cible (str. de formulation- de sollicitation- d’éludage) pour ne pas rester bloqué
  • L’élève comprend l’essentiel du message énoncé par oral et en langue-cible par ses camardes
Durée 30 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Constituez des groupes de 3 ou 4 élèves, puis sortez de la classe, tous, excepté le groupe 1 qui reste avec moi !

 

Consigne pour le groupe 1 : Vous pouvez inventer une scène quotidienne à mimer dans laquelle chacun participe.

Consigne pour le groupe 2 : Observez la saynète et décrivez extrêmement précisément en langue-cible ce que vous voyez, puis sortez expliquer en langue-cible au groupe suivant (le groupe 3) ce que vous avez vu.

Consigne pour le groupe 3 : Mimez à présent la saynète sur la base de tout ce que vous avez compris des descriptions de vos camarades (du groupe 2).

3-4

Un groupe d’élèves (=groupe 1) reste dans la classe et mime une scène quotidienne inventée

 

Un second groupe d’élèves (= groupe 2) qui était à l’extérieur de la classe entre et observe la scène attentivement

 

Un 3ème groupe d’élèves restés dehors écoute les descriptions puis tente de mimer ladite scène

…et ainsi de suite…

 


 

L’escalier

Thème Activité ludique de vocabulaire
OG Exercer les mots de vocabulaire appris, en rappel libre et indicé
OS
  • L’élève va réciter les mots de vocabulaires connus, par écrit et en langue-cible
  • L’élève va relier les mots appris les uns aux autres, par écrit et en langue-cible
Durée 10 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Individuellement, en 5 minutes, cherche à faire l’escalier (= la suite de mots) correct le plus long possible.

Pour cela, fais-en sorte que pour chaque mot écrit, l’avant-dernière lettre du mot corresponde à la première du mot suivant.

Tu peux ajouter les articles corrects et/ou la signification en français à côté.

                 

1

Les élèves vont tenter d’établir la suite la plus longue (et correcte) possible de mots/groupes de mots appris préalablement.

L’enseignant donne une règle de son choix, l’avant-dernière lettre du mot pouvant être la 1ère lettre du mot suivant par exemple

der Hund (= le chien)

         der Nachteil (=le désavantage)

                            informieren (informer) 

 


Le carrousel fou

Thème Compréhension - Expression
OG Développer des stratégies de compréhension et des compétences socio-linguistiques
OS
  • L’élève comprend l’essentiel du corpus en langue-cible 
  • L’élève reconnaît diverses informations acquises (lexique connu, mots ressemblants, nombre, mots internationaux, …)
  • L’élève infère des éléments de sens plus spécifiques
  • L’élève mobilise par oral et en langue-cible, diverses stratégies de communication (str. de formulation- d’éludage) pour ne pas rester bloqué
  • L’élève reconnaît la partie de texte qui se rapporte à la sienne
Durée 15 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Vous allez vous mettre en cercle

Positionnez-vous debout, de sorte d’obtenir 2 cercles concentriques, un grand et un petit.

Les élèves du cercle extérieur regardent vers l’intérieur et chaque élève est en face d’un autre.

A mon signal (60sec.), les élèves du petit cercle se déplacent d’une personne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Chaque élève a un texte en langue-cible. Vous allez tout d’abord prendre connaissance, attentivement, de votre document.

Puis, vous allez chercher l’autre moitié du texte qu’un camarade possède. Pour cela, profitez des interactions avec chacun.

Vous devez pour cela vous exprimer en langue-cible.

Vous avez la permission de prendre des notes.

Ne dévoilez qu’à la toute fin du tour la personne qui possède, selon vous, la moitié du texte qui correspond à la vôtre.

1

L’élève du cercle intérieur va engager la conversation en langue-cible (un peu comme dans un speed-dating), pour tenter de deviner qui possède la moitié du texte qui correspond au sien.

Les élèves se tiennent face-à-face lors de l’interaction et sont positionnés en deux cercles concentriques.

GenderCircle 

Les duos ne communiquent qu’en langue-cible.

Après 60 secondes, le professeur donne un signal, l’élève du cercle intérieur va se diriger vers sa droite et recommencer la conversation avec nouveau camarade.

Chaque élève a le droit de se réserver quelques secondes entre chaque dialogue pour noter des éléments importants.

Le but est qu’en toute fin de partie, les élèves puissent déterminer avec certitude qui possède la partie de texte qui correspond à la leur.

 


 

Le speed-dating « adapté »

Thème Interactions incitées
OG

Mémoriser efficacement des mots, des syntagmes et/ou des phrases complexes en langue-cible

Ne pas perdre confiance en soi, et ce, par la systématisation de prises de paroles

Favoriser l’usage de tournures de phrases types dans le discours oral

OS
  • L’élève entre en communication, par oral et en langue-cible avec un pair
  • L’élève mobilise par oral, en interaction, diverses stratégies de communication en langue-cible (str. de formulation- de sollicitation- d’éludage)
  • L’élève classifiera les éléments langagiers compris
  • L’élève évaluera l’ensemble des éléments compris lors des diverses interactions et se positionnera personnellement
Durée 30 minutes
Consignes FST Organisation/déroulement

Vous allez devoir parler de vous durant 2 minutes, en langue-cible, en abordant les sujets que je vous ai inscrit au tableau.

Après le signal sonore, vous prendrez congé de la personne avec qui vous parlez, puis changerez de camarade.

2 Les thématiques de discussion imposées sont soigneusement écrites au préalable au tableau, en langue-cible : métiers / hobbys/ famille/ caractère / école/ préférences musicales/mode …

Retour sur le numéro de juin

ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS -

spectacle LCP

Spectacle en trois tableaux, nommé Baaham, signifiant « ensemble »

La danse comme trait d'union

Des mineurs en exil, des Afghans principalement, ont monté sur une année un spectacle avec des collégiennes du Lycée-Collège de la Planta (LCP). Les étudiants du LCP ont été invités à découvrir en décembre dernier le fruit de ce travail mené sous l’impulsion de Priska Antille Meier, notamment collaboratrice au foyer Le Rados et animatrice dans le cadre de l’Association La sorcière affairée.    

Ce spectacle pourrait être présenté dans différentes écoles, en intégrant un moment d’échange autour de la thématique de la migration.

pdf Article paru dans Résonances

world Site de la sorcière affairée

 

Clins d'oeil de Maret

Citations

  • «Il suffit quelquefois d’un “je ne sais quoi” ou d’un “presque rien” pour faire basculer l’apprentissage.»

    Jean-Pierre Astolfi
  • «Le même potage pour tous les élèves ça ne marche pas!»

    Fernand Oury
  • «Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance.»

    Helen Keller
  • «Les professeurs sont irremplaçables: ils vous apprennent à apprendre.»

    Julien Green
  • «L’intelligence ne grandit et ne porte de fruits que dans la joie.»

    Maria Montessori
  • «Pour apprendre quoi que ce soit, commencer par y trouver un sens.»

    Seymour Papert
  • «Je lis, et me voici libre.»

    Fernando Pessoa
  • «Il n’y a de bons professeurs que ceux en qui subsiste la révolte de l’élève.»

    Edmond Gilliard
  • «Pour des mémoires multiples, il faut de multiples méthodes.»

    Alain Lieury
  • «Enseigner, c’est apprendre deux fois.»

    Joseph Joubert
  • «Etre curieux, c’est prendre soin du monde.»

    Erik Orsenna
  • «Apprendre lance l’errance.»

    Michel Serres
  • «L'intelligence est la capacité de résoudre des problèmes nouveaux.»

    Edouard Claparède
  • «Apprendre, c'est déposer de l'or dans la banque de son esprit.»

    Shad Helmstetter
  • «Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.»

    Abraham Lincoln
  • «La connaissance est une navigation dans un océan d'incertitudes à travers des archipels de certitudes.»

    Edgar Morin
  • «Tout apprentissage consiste en un métissage.»

    Michel Serres
  • «On se lasse de tout, excepté d’apprendre.»

    Virgile
  • «L’imagination ou la créativité sont extrêmement importantes dans la création de la dynamique de l’apprendre.»

    André Giordan
  • «Soyez insatiables. Soyez fous.»

    Steve Jobs
  • «Lire ressemble à regarder l’horizon. D’abord on ne voit qu’une ligne noire. Puis on imagine des mondes.»

    Erik Orsenna
  • «Qui ne continue pas d'apprendre est indigne d'enseigner.»

    Gaston Bachelard
  • «Motiver: sécuriser, valoriser, stimuler.»

    Brigitte Prot
  • «Apprendre revient à sortir en permanence des normes habituelles ou des évidences de pensée.»

    André Giordan
  • «Réfléchir, c’est déranger ses pensées.»

    Jean Rostand
  • «Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison.»

    Victor Hugo
  • «Plus on sait, et plus on est capable d'apprendre.»

    Alain
  • «L’autonomie est une discipline.»

    Adolphe Ferrière
  • «Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe.»

    Jules Renard
  • «Il faut que la société se mette à aider l’école plutôt que de lui demander de la réparer.»

    Alexandre Jardin
  • «Vous interdisez les erreurs, vous empêchez ainsi la victoire.»Antoine de Saint-Exupéry

AGENDA

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

évènements à venir

Feuilleter

Projets d'école

Projets pour les écoles valaisannes

Pearltrees1 Pearltree

Réagir - Suggérer

Aller au haut