Liste des numéros enrichis

disponible sur app store   archives PDF 1854-20XX 

disponible sur google play vente en ligne au numéro

Pin It

 

enfant musique famille 

Partage musical en famille, avec le sourire et quelques fausses notes

 

Et si, au moins une fois par semaine, on remplaçait les tâches à domicile par des échanges musicaux élèves versus familles.

 


 

Transmission du savoir aux familles (ou l’élève professeur)

Nos dernières réflexions étaient confinées à la classe, voire à l’établissement, voire, aussi, aux manifestations de plus grande envergure. Nous vous avons aussi proposé de rendre l’élève plus actif par rapport à ses apprentissages.


 

Innovation

Les propos ci-dessous vont dans le même sens, mais sortent du schéma ci-dessus. Il nous paraît intéressant de nous focaliser sur la famille quelle que fût sa composition. Car nous imaginons que ce lieu de vie permet un rayonnement intéressant des apprentissages musicaux scolaires, plus motivants, sûrement que les tâches à domicile traditionnelles.

Et si, au moins une fois par semaine, on remplaçait les tâches à domicile par des échanges musicaux élèves versus familles. Nous sommes conscients des limites de notre proposition, notamment, si l’élève a quelques difficultés personnelles à appréhender la musique. Mais cela vaut la peine d’essayer.

Les retours des élèves en classe concernant cette démarche permettraient sûrement d’ajuster les apprentissages nécessaires.


 

Partage

Ainsi pourrait-on imaginer une grille d’évaluation ainsi libellée: Je partage avec ma famille ce que j’ai appris.


 

La chanson

  • Je chante les chansons.
  • Je montre différents accompagnements (pulsation, rythme, ostinato...).
  • Je chante une phrase, je pense la suivante (audition mentale).
  • Je chante avec des nuances.
  • Je montre la chorégraphie (le cas échéant).

 

L’écoute (souvent, les œuvres ou extraits d’œuvres sont disponibles sur YouTube ou autres plateformes facilement accessibles)

  • Je fais découvrir les instruments de musique ou groupe d’instruments.
  • Je cherche des renseignements sur le compositeur.
  • Je fais découvrir les nuances.

 

D’autres activités

On peut imaginer que l’élève montre quelques exercices de respiration par exemple ou quelques exercices de percussion corporelle.


 

Utopie?

La posture de l’enseignant vis-à-vis de la musique prend alors une autre dimension. Demander aux élèves d’apporter la «bonne nouvelle, la bonne voix» à ses proches est probablement favorable à la motivation. Cela peut aussi donner à la musique à l’école une visibilité qu’elle n’a pas nécessairement. Elle pourrait ainsi sortir de son statut de branche «secondaire» ou, plus prosaïquement, de «pas dommage». C’est notre souhait le plus cher.

 

Jean-Maurice Delasoie

Bernard Oberholzer

 


pdf Article paru dans Résonances

Aller au haut