ACM1

Différentes propositions sur le site de l’animation pédagogique à distance

 

ACM2

Le site de l’animation pédagogique suggère des visites virtuelles: pourquoi ne pas découvrir par exemple le Musée Van Gogh à Amsterdam?

 

Contrainte insurmontable ou opportunité?

Le 13 mars dernier, le monde scolaire et tous ses habitants ont vécu un tsunami. Ce qui n’était jamais advenu depuis des lustres, la fermeture totale des écoles a pris tout le monde de court et a plongé tous les enseignants dans l’inconnu. Le Service de l’enseignement a alors expliqué l’orientation qu’il souhaitait voir imprimer à cette nouvelle forme d’école. Le renforcement remplace les nouveautés du programme et le principal objectif pour les enseignants est d’essayer de maintenir le lien entre l’école, les élèves et les familles.

Pour la branche des AC&M, la problématique est différente, car le programme n’est pas balisé par des échéances semestrielles ou annuelles strictes et obligatoires comme dans d’autres disciplines, conférant une grande liberté d’action aux enseignants. De plus, le temps libre plus important dont disposent les élèves à leur domicile durant cette période de confinement est favorable pour se lancer dans des activités créatrices, la réalisation de projets de «bricolage» ou d’autres découvertes culturelles. Toutefois, le télétravail des AC&M est confronté à deux difficultés majeures.

La première porte sur l’accès inégal des apprenants aux matériaux, aux outils et aux lieux permettant la réalisation de projets pratiques. La fermeture des commerces et la quasi-impossibilité de trouver des fournitures renforcent encore cette difficulté. La deuxième contrainte repose sur le statut de notre discipline et sa subjective et supposée moindre importance en regard des branches dites principales. Ayant expérimenté l’énergie, le temps et les difficultés que représente l’assistance des enfants dans le télétravail, il me semble important d’adopter une certaine ligne de conduite dans les activités créatrices proposées par l’école à distance.


Cette crise sanitaire, malgré son cortège de malheurs, nous pousse à nous renouveler.

En premier lieu, il faudrait privilégier les propositions larges et ouvertes, sous forme d’impulsion, permettant dans la mesure du possible d’impliquer plus ou moins l’entourage de l’apprenant (défi, challenge, travail collaboratif, nouvelles technologies, découvertes culturelles, etc.). Idéalement, les propositions devraient se référer au quotidien des enfants et conduire à des liens vers d’autres disciplines scolaires. Enfin, les propositions devraient permettre de maintenir/renforcer les liens élèves-élèves et élèves-enseignants, un des fondements de la mise sur pied de l’école à la maison. Voilà en quelque sorte les caractéristiques idéales que devraient posséder les propositions de tâches à domicile pour les AC&M. Les activités typées «marche à suivre» ne sont donc pas recommandées; trop spécifiques, contraintes par la disponibilité des fournitures, elles sont définitivement trop éloignées des caractéristiques citées ci-dessus pour être proposées aux apprenants.

 

L’animation pédagogique tente de proposer via son nouveau site des tâches répondant aux caractéristiques précitées. Certaines propositions visent aussi le développement culturel des élèves, via des visites virtuelles ou des découvertes d’œuvres. Au moment d’écrire ces lignes, plusieurs enseignants ont déjà transmis des propositions qui ont pu être partagées et des idées de projets communs entre établissements et degrés commencent à germer dans l’esprit des animateurs AC&M. Un esprit de collaboration et de partage commence à s’établir et préfigure peut-être une évolution salutaire et positive pour l’ensemble de l’école. Cette crise sanitaire, malgré son cortège de malheurs, nous pousse à nous renouveler, à réinventer des méthodes de travail, à interroger les fondements de notre métier ainsi que notre collaboration avec les parents.

 

Certains élèves, de leur propre initiative ou de celle de leurs parents, n’ont pas attendu les propositions de leur enseignant pour se lancer dans des projets plus ou moins créatifs mais requérant des compétences relatives aux AC&M. Je m’en réjouis et encourage vivement ce genre de pratiques, quitte à faire l’impasse sur les propositions de l’école, qui doivent selon moi conserver une dimension facultative. Dans ce genre de cas, un échange relatif aux travaux exécutés par l’élève permettra de les valoriser et de maintenir la communication avec l’enseignant.

 

Frédéric Vauthier

Animateur pédagogique AC&M pour le cycle 3



Plus d’infos sur

world Le site de l'animation pédagogique à distance

world Le site de l'animation pédagogique pour les ACM

 

pdf PDF de l'article