Cette année, trois projets d’entreprise développés dans le cadre de la démarche Apprendre à Entreprendre au sein des écoles valaisannes du secondaire II général et professionnel ont été récompensés. Ce concours, lancé il y a plusieurs années par Stéphane Dayer, chargé de projets Ecole-Economie, et ayant pour slogan «Osez vos idées!», est placé sous l’égide du Département de l’économie et de la formation et organisé par le Service de l’enseignement en partenariat avec le Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation.

Le jury de cette édition, composé de personnes représentant les milieux économiques, a évalué sept projets, en se fondant sur une grille d’évaluation critériée (originalité de l’offre, marché, aspects financiers, viabilité de l’entreprise, objectifs de l’économie circulaire…). Pandémie oblige, trois ou quatre jeunes accompagnés de leur professeur ou professeure ont défendu leur produit ou service face au jury, mais sans public, même pas devant les autres groupes, ce qui a insufflé une dimension plus professionnelle et moins scolaire à cet événement. Les projets ont été présentés de manière très variée, allant de la mise en scène à l’apparence décontractée pour «GravVerre» au côté chic et sérieux pour «Screen Art». Les jeunes ont dû faire face à des questions pointues, mais toujours bienveillantes. Comme l’a dit un jeune au sortir de l’aula du LCP, «c’était bien d’être autant challengé par le jury». Déjà se retrouver à défendre son projet était une démarche gagnante pour l’acquisition de compétences entrepreneuriales. Dans les yeux des enseignants qui les avaient coachés, on pouvait lire de la fierté. Cette année, pour des raisons sanitaires, les résultats ont été communiqués ultérieurement.

 

Les prix ont été attribués avec le soutien du Bureau des Métiers aux projets suivants:

1. GravVerre, «des citations de notre terre» (Ecole de commerce et de culture générale de Sion).

Des verres à vin gravés avec des citations «valaisannes».

 

2. Galerie ScreenArt (Ecole de commerce et de culture générale de Martigny).

Une galerie d’art en ligne, avec des artistes à découvrir (projet soutenu par la Fondation Gianadda).

 

3. Gourdes Eco & Eco (Lycée-Collège des Creusets à Sion).

Des gourdes économiques et écologiques, réalisées en collaboration avec la FOVAHM et vendues aux étudiants et aux enseignants des deux collèges de Sion.

 

Une édition très créative et prometteuse.

 

Nadia Revaz


 

En savoir plus…

Apprendre à Entreprendre

Bonus: article exclusivement en ligne sur le projet gagnant


 

pdf Lien vers le pdf du numéro