Liste des numéros enrichis

disponible sur app store   archives PDF 1854-20XX 

disponible sur google play vente en ligne au numéro

RETOUR AU SOMMAIRE

Lorsque l’enseignement programmé rencontre l’usage des becs à plume en acier et encriers traditionnels…

Le Valais aime se targuer d’être à la fois traditionnel et moderne. Mais ses élites ont longtemps été farouchement conservatrices, ne s’ouvrant à la modernité que lorsqu’il n’était plus possible de faire autrement, s’intéressant certes aux idées nouvelles, mais peu à leur réalisation. Une anecdote de 1965 l’illustre dans le domaine de l’éducation.

1965: la fin des becs de plume en acier et encriers traditionnels dans l’école valaisanne.

Dès 1950, la «pédagogie américaine» fait l’objet de rapports auprès du DIP valaisan. Les travaux de John Dewey, repris par le Genevois Robert Dottrens dans son livre L’Enseignement individualisé, le relèvent: ils ont été diffusés ici dès 1940 par les professeurs de l’Ecole normale des garçons pour les examens du brevet d’instituteur. Et en 1962 est adoptée la «loi du siècle» qui modernise l’école valaisanne, la démocratise, prolonge sa durée annuelle, la dote d’une école enfantine, instaure l’école secondaire, permet d’améliorer le salaire de ses maîtres, leur formation, etc.

plume encrier

La plume, sujet de débat en 1965

 

Pourtant, la Conférence des inspecteurs du 9 décembre 1965 traite (entre autres) de points qui montrent comment des siècles différents cohabitent dans le Vieux-Pays. La réunion s’ouvre avec un exposé sur l’enseignement programmé, par le directeur de l’ODIS qui revient d’un séminaire romand. Puis on passe aux sujets qui touchent de près l’école valaisanne et les discussions s’animent, car une question traitée est d’importance: faut-il maintenir les becs de plume en acier et encriers traditionnels, qui seuls permettent aux élèves de calligraphier correctement ou permettre, comme ailleurs en Romandie, l’introduction du porte-plume moderne à réservoir qui induit la disparition de l’écriture anglaise? Deux inspecteurs sont chargés d’étudier le problème et de soumettre leurs conclusions au chef du DIP à qui la décision finale appartient. A regret sans doute – mais y a-t-il moyen de faire autrement – il sera décidé que c’est avec le porte-plume moderne, à réservoir, qu’écriront désormais les écoliers valaisans.

 

L’auteure: Danièle Périsset, Professeure Haute Ecole pédagogique du Valais

 

pdf PDF de la Conférence des inspecteurs du 9 décembre 1965


 

Un souvenir, un projet

1218Thymio 2H 3

Initiation à la robotique, avec Thymio, dans les écoles valaisannes

© Résonances, décembre 2018

 

pdf PDF de l'article

RETOUR AU SOMMAIRE


pdf PDF des numéros de Résonances

ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS - ECHOS -

  Résonances c'est...

 

Résonances en 1 minute

Un résumé de Résonances, votre mensuel de l'école valaisanne, réalisé par deux apprenties médiamaticiennes.

pdf Article paru dans Résonances

 

Clins d'oeil de Maret

Derniers articles

Citations

  • «Il suffit quelquefois d’un “je ne sais quoi” ou d’un “presque rien” pour faire basculer l’apprentissage.»

    Jean-Pierre Astolfi
  • «Le même potage pour tous les élèves ça ne marche pas!»

    Fernand Oury
  • «Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance.»

    Helen Keller
  • «Les professeurs sont irremplaçables: ils vous apprennent à apprendre.»

    Julien Green
  • «L’intelligence ne grandit et ne porte de fruits que dans la joie.»

    Maria Montessori
  • «Pour apprendre quoi que ce soit, commencer par y trouver un sens.»

    Seymour Papert
  • «Je lis, et me voici libre.»

    Fernando Pessoa
  • «Il n’y a de bons professeurs que ceux en qui subsiste la révolte de l’élève.»

    Edmond Gilliard
  • «Pour des mémoires multiples, il faut de multiples méthodes.»

    Alain Lieury
  • «Enseigner, c’est apprendre deux fois.»

    Joseph Joubert
  • «Etre curieux, c’est prendre soin du monde.»

    Erik Orsenna
  • «Apprendre lance l’errance.»

    Michel Serres
  • «L'intelligence est la capacité de résoudre des problèmes nouveaux.»

    Edouard Claparède
  • «Apprendre, c'est déposer de l'or dans la banque de son esprit.»

    Shad Helmstetter
  • «Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.»

    Abraham Lincoln
  • «La connaissance est une navigation dans un océan d'incertitudes à travers des archipels de certitudes.»

    Edgar Morin
  • «Tout apprentissage consiste en un métissage.»

    Michel Serres
  • «On se lasse de tout, excepté d’apprendre.»

    Virgile
  • «L’imagination ou la créativité sont extrêmement importantes dans la création de la dynamique de l’apprendre.»

    André Giordan
  • «Soyez insatiables. Soyez fous.»

    Steve Jobs
  • «Lire ressemble à regarder l’horizon. D’abord on ne voit qu’une ligne noire. Puis on imagine des mondes.»

    Erik Orsenna
  • «Qui ne continue pas d'apprendre est indigne d'enseigner.»

    Gaston Bachelard
  • «Motiver: sécuriser, valoriser, stimuler.»

    Brigitte Prot
  • «Apprendre revient à sortir en permanence des normes habituelles ou des évidences de pensée.»

    André Giordan
  • «Réfléchir, c’est déranger ses pensées.»

    Jean Rostand
  • «Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison.»

    Victor Hugo
  • «Plus on sait, et plus on est capable d'apprendre.»

    Alain
  • «L’autonomie est une discipline.»

    Adolphe Ferrière
  • «Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe.»

    Jules Renard
  • «Il faut que la société se mette à aider l’école plutôt que de lui demander de la réparer.»

    Alexandre Jardin
  • «Vous interdisez les erreurs, vous empêchez ainsi la victoire.»Antoine de Saint-Exupéry
Aller au haut