Liste des numéros enrichis

disponible sur app store   archives PDF 1854-20XX 

disponible sur google play vente en ligne au numéro

 RETOUR AU SOMMAIRE 

Version Alexandra Zwahlen Version Gilles Fellay

 

Le «si j’étais» d’Alexandra Zwahlen

 

Si j’étais un personnage de l’école valaisanne?

Michel Délitroz (chef de l’Office de l’enseignement spécialisé de 2001 à 2016).

 

Si j’étais une date?

Le 10 décembre 2014 (le concept cantonal sur la pédagogie spécialisée).

 

Si j’étais une réforme scolaire?

Joker.

 

Si j’étais une branche au programme?

Le français.

 

Si j’étais une branche à ajouter ou à retrancher au programme?

Ajouter une branche «stratégies».

 

Si j’étais une faute d’orthographe pas si grave?

Participe présent vs adjectif verbal, indulgeant vs indulgent.

 

Si j’étais la principale qualité de l’élève idéal?

La capacité d’adaptation.

 

Si j’étais une technique d’apprentissage?

La métacognition.

 

Si j’étais un projet d’établissement?

La soif de nouveauté.

 

Si j’étais une sortie scolaire?

Une activité de team building.

 

Si j’étais un souvenir d’école?

Une gommette (la seule, un cygne blanc dans un étang).

 

Si j’étais un souvenir de récréation?

La baguette de pain à 70 centimes achetée au petit bus dans la cour d’école.

 

Alexandra Zwahlen, Enseignante spécialisée au CO de Collombey-Muraz / Membre du Conseil de rédaction de Résonances

 

et si

 

Le «si j’étais» de Gilles Fellay

 

Si j’étais un personnage de l’école valaisanne?

Maurice Troillet, promoteur de l’Ecole d’agriculture, parce que chacun a droit à la meilleure formation possible, quel que soit le métier.

 

Si j’étais une date?

1962: ouverture du Centre professionnel de Sion

 

Si j’étais une réforme scolaire?

N’importe quelle initiative favorisant le bilinguisme par immersion dans l’autre partie du canton.

 

Si j’étais une branche au programme?

L’histoire.

 

Si j’étais une branche à ajouter ou à retrancher?

Tout ce qui encourage les talents manuels et créateurs mériterait une part plus importante: le savoir passe aussi par la main.

 

Si j’étais une faute d’orthographe pas si grave?

Les adjectifs en –gu, lorsqu’au féminin le tréma se déplace faussement sur le u, comme un clin d’œil à une langue allemande trop peu aimée…

 

Si j’étais la principale qualité de l’élève idéal?

L’enthousiasme.

 

Si j’étais une technique d’apprentissage?

«L'ennui naquit un jour de l'uniformité», disait à raison le poète.

 

Si j’étais une sortie scolaire?

Une visite de Berne, avec Parlement fédéral, cathédrale et fosse aux ours.

 

Si j’étais un souvenir d’école?

Les 2 dernières années de collège en latin-sciences, pour l’esprit qui régnait entre élèves et enseignants.

 

Si j’étais un souvenir de récréation?

Les matchs de foot sur le pré devant l’école primaire.

 

Gilles Fellay, Maître professionnel à l’EPCA de Sion / Membre du Conseil de rédaction de Résonances


 

Un souvenir, un projet

1019Expo Monthey2b

 Les écoles primaires ont exposé en recyclant des objets

© Résonances, octobre 2019

 

pdf PDF de l'article 

diaporama 20 Diaporama de divers projets autour du développement durable dans le district de St-Maurice

 RETOUR AU SOMMAIRE


pdf PDF des numéros de Résonances

Aller au haut